Paysagiste, marqué par les maîtres classiques, il s’inscrit dans la grande tradition réaliste inaugurée par les Hollandais du XVIIème siècle et des Ecoles naturalistes russes et scandinaves du XIXème siècle.

Sa conception de la représentation fidèle de la nature s’accompagne de l’exigence d’un travail soigné à l’extrême, d’un sens des détails impressionnant, absolument uniques à l’heure actuelle. Pourtant, sa peinture ne peut en aucun cas s’identifier au courant hyper-réaliste.

Lire la suite